INSTA VOYAGE, ISLANDE

Islande – Jour 6

8 octobre 2015

De la glace et des langoustines pour ravir les yeux et le palais !

Jour 6 : dimanche 16 août 2015

7h30 : Bip Bip Bip Bip
Réveil avec une pluie battante…. Aïe, cela tombe plutôt mal parce qu’aujourd’hui on fait une excursion sur le glacier depuis Skaftafell.

Avant de partir en Islande, nous avions repéré et réservé une excursion de 5 heures avec la compagnie Aventures en Islande. Le départ de l’excursion se fait juste à côté du camping de Skaftafell et on part avec un guide de 9h jusqu’à 14h.

On ne se démoralise pas, on se dit que la pluie va se calmer. (On essaye de croire fortement au proverbe islandais « si tu n’aimes pas le temps qu’il fait, attends 5 minutes ! »).

8h30 : nous voilà au point de rendez-vous : une petite cabane avec un toit végétal. Là-bas, on reçoit notre équipement : un piolet, des crampons, un baudrier et un casque : TOP !

Le bus qui nous amène jusqu’au glacier est un beau « school bus » jaune anglais.

W_DSC_3031&3034-J6-Skaftafe

Nous sommes 32 dans le bus et nous avons déjà repéré quelques français : ouf !

Il y a quatre guides : sur les 4, je n’en comprends qu’un seul ! (les autres ont un accent très prononcé)

Après les 15 minutes de bus, nous formons 4 groupes de 8 personnes. Nous nous empressons d’aller avec le seul guide que je comprends même si c’est le groupe annoncé comme étant le plus rapide … (ce n’est pas grave, on courra !)

Au final, le groupe est constitué de 6 … français et 2 coréens !! Top. La pluie s’arrête, on y va ! Nous débutons la rando sur des détritus de volcan : ce sont des projections de cendre. Certaines datent de plusieurs centaines d’années. Le pas est soutenu, ça ne rigole pas !

W_DSC_3040-J6-Svinafell-gla

Nous faisons une première pause pour chausser nos crampons : petite démonstration puis application (il faut obtenir un triangle avec ses lacets).

Dès nos premiers pas sur la glace, le guide nous arrête. Il veut nous donner quelques conseils pour marcher correctement sur la glace : « quand cela grimpe, marcher en canard avec le piolet devant ; quand cela descend, être bien droit, pieds écartés » Ok, on va faire cela !

Nous nous arrêtons assez souvent par la suite et nous comprenons pourquoi nous sommes le premier groupe et celui qui marche le plus vite. En fait, à chaque traversée de crevasses, le guide doit refaire les « marches » et vérifier la sécurité des cordes. Il utilise un piochon pour briser la glace et modeler les marches. Nous nous tenons à la corde pour traverser les (petites) crevasses.

W_DSC_3055&3059-J6-Svinafel

Le guide nous amène ensuite à un « moulin » : c’est un trou qui s’est creusé avec l’eau de fonte. Un par un, nous « descendons en rappel » le long de la cavité pour observer le trou. Il y a 20m de profondeur. Cette activité est tout simplement géniale !

W_DSC_3071-J6-Svinafell-gla

Nous montons à travers quelques crevasses puis, au pied de la zone de sérac, nous faisons la mini-pause « mangeaille » pendant que le temps est sec. Au loin, le ciel est menaçant et promet de la pluie. Nous redescendons par un autre chemin, à la recherche d’une grotte de glace.

W_DSC_3066-J6-Svinafell-gla

Au bout de quelques essais (4 ou 5), le guide trouve une grotte de glace : nous sommes les premiers à la visiter ! Cela faisait, paraît-il, longtemps qu’il n’en avait pas vue une comme cela. Nous pénétrons donc à l’intérieur, un par un, en finissant à 4 pattes au bout ! C’était génial : un bleu turquoise translucide, la fraicheur, le bruit de l’eau qui coule …

W_DSC_3078&3082-J6-Svinafel

13H45 : l’excursion est terminée, c’est l’heure de reprendre le school bus ! On nous offre le café pour nous réchauffer, sympa !

Nous prenons ensuite la direction de Jokulsarlon, un lac glaciaire situé au sud du Vatnajokull.

Sur la route, nous nous arrêtons à Hofskirkja pour voir une charmante église (une des dernières en tourbe) et son cimetière.

W_DSC_3093&3095-J6-Hofskirk

Nous découvrons ce qu’est un lac glaciaire avec celui de Fjallsarlon. Ce lac est moins touristique que son grand frère le Jokulsarlon. Il n’a pas de connexion directe avec la mer contrairement au suivant. Instapades est de sortie ;).

W_DSC_3097&3098-J6-Fjallsar

Nous arrivons ensuite à Jokulsarlon. Ce lac (profond de 200m) est tout simplement merveilleux. Il est formé par l’arrivée d’une des langues glaciaires du Vatnajokull. Le paysage est spectaculaire : on voit des icebergs bouger, des phoques se dandiner dans l’eau et des couleurs créant une atmosphère … polaire ! Les icebergs ont des reflets bleus et noirs. Bon plan Instapades : privilégier la fin d’après-midi pour les photos (la lumière est ainsi plus rasante).

W_DSC_3105-J6-Jokulsarlon

W_DSC_3120-J6-Jokulsarlon

W_DSC_3108&3110-J6-Jokulsar

W_DSC_3149-J6-Jokulsarlon

De l’autre côté de la route, nous voyons une plage de sable noir avec des icebergs : les contrastes des couleurs sont de nouveau saisissants. « Mais qu’est-ce que c’est beau !! »

Nous quittons ce lieu envoûtant, magique et magnifique pour rejoindre Hofn, ville réputée pour ses langoustines ! Sur la route, les moutons sont en pleine forme et traversent dans tous les sens.

Nous arrivons à Hofn vers 18H30 et en profitons pour réserver directement le camping (3000Isk pour deux, et 50Isk pour deux minutes de douche par personne).

A 19h, nous sommes devant la porte du fameux restaurant de langoustines : Humarhofnin. Nous patientons 40 minutes avant de pouvoir être installés (l’attente est plutôt agréable puisque nous sommes dans une salle à l’étage, avec des cacahuètes !).

W_DSC_3207&0710-J6-Hofn

Pendant le repas, nous dégustons des « whole langoustine » (un vrai délice) : nous sommes véritablement bien équipés, puisque nous avons chacun un bavoir « langoustine » (la classe) et une serviette chaude pour nos mains ! En dessert, nous choisissons le « Skyr biscuit » qui est l’équivalent du tiramisu.

23H40 : nous sommes au camping. Bonne nuit !

Pour la suite, clique sur la photo ci dessous :W_IDSC_3287-J7-Djupivogur

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaire

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.