INSTA VOYAGE, ISLANDE

Islande – Jour 9

13 octobre 2015

Deux cratères : l’un qui est un époustouflant miroir et l’autre qui a une eau laiteuse bleu turquoise. Découvrons le Viti les pieds dans la neige!

Jour 9 : mercredi 19 août

8H15 : on se lève, on se regarde et on se dit qu’on n’est pas morts de froid durant la nuit ! La nuit a été bonne malgré cette appréhension « froid ». Le ciel est bleu, le soleil est présent et il fait 11°c.

9H : nous n’avons pas eu assez de piste hier donc nous décidons de faire 8 autres km pour aller faire la rando du Viti, un cratère volcanique.

9h25 : depuis le parking, 35 minutes de rando sont annoncées pour 2,7 km.

Sur la piste que nous avons empruntée pour venir au Viti, la neige avait été écartée et cela nous avait fait nous interroger : « mais dans quel état sera le sentier pour aller au Viti ? » Nous l’avons vite découvert : de la neige, de la neige baveuse, de la neige « gros sel » à perte de vue ! Bon courage pour les 2,7km dans cette situation là !

Bien heureusement, nous avions un temps radieux. Nous avons donc marché une quarantaine de minutes dans la neige (attention, il est interdit de sortir du balisage). Le paysage était très b… (blanc) beau mais la marche était un peu fatigante. Décidément, entre la piste de la veille et la rando du jour, il fallait le mériter cet endroit !

W_DSC_3566&3569-J9-Askja
W_DSC_3570-J9-Viti

En arrivant, nous n’avons pas été déçus du résultat. Il y a à la fois un beau cratère avec une eau bleue/laiteuse et derrière un magnifique lac où il y avait un reflet impressionnant.

W_DSC_3586&3592-J9-Viti

Regardez ci-dessous l’échelle d’un humain par rapport au cratère.

W_DSC_3594-J9-Viti
W_DSC_3600&3604-J9-Viti

Le retour fut tout aussi laborieux mais nous avons vaincu ! En arrivant sur le parking, nous avons discuté avec des français qui faisaient le voyage à moto. On s’est demandé comment ils faisaient pour traverser les gués ou rouler sur le sable. Pour les gués, l’homme traverse à moto et la femme fait du stop pour monter dans une autre voiture. Pour le sable, c’est la grosse galère, il arrive qu’il se passe la même situation (la femme et les bagages dans un 4×4 qui passe par là !).

11h35 : nous quittons le parking du Viti.

12h : nous sommes sur le parking du base-camp.

Allez, on respire un bon coup et c’est reparti pour la piste interminable de la veille.

W_DSC_3611-J9-F910
W_DSC_3612&3605-J9-F910

Cette fois- ci, on décape et on parcourt la piste en un temps record : 2H20 ! (bon d’accord nous avions moins de km…)

14H20 : nous pique-niquons pour la première et unique fois dehors, sur une table : le bonheur !

Nous partons en direction de deux cascades mythiques : Selfoss et Dettifoss.

16H : nous sommes sur le parking des deux cascades. Il y a deux chemins distincts balisés pour nous amener jusqu’aux cascades.

Nous commençons par Selfoss qui est située en amont de Dettifoss.

W_DSC_3622-J9-Selfoss
W_DSC_3639&3648-J9-Selfoss

Ensuite, c’est au tour de Dettifoss. La première nous avait impressionnés par sa taille et par la puissance de sa chute d’eau mais alors la seconde c’est le pompon : un souffle, une puissance et une largeur … UOW Il parait que c’est la plus puissante chute d’eau d’Europe.

W_DSC_3655-J9-Detifoss
W_DSC_3670-J9-Detifoss

Nous repartons à 17H45 et nous empruntons une…. piste !! Elles n’ont plus aucun secret pour nous (Un secret : dès qu’on voit de la fumée au fond de la piste, c’est qu’un 4×4 arrive à pleine allure. Il faut commencer à trouver un petit endroit pour se ranger ou alors passer si l’on ne voit plus de fumée et que l’autre s’est arrêté avant nous !)

18H40 : Tom a soif (un grand buveur ce Tom !)

W_DSC_3700&3716-J9-Route-85
W_DSC_3721-J9-Route-85

19H30 : nous voilà au royaume des baleines : Husavik ! C’est une baie entourée par des montagnes enneigées.

Nous faisons un petit tour au port où la lumière est bien sympathique et nous allons réserver notre excursion du lendemain : les baleines ! Nous choisissons la compagnie Gentle Giants qui, d’après les commentaires lus, est une compagnie où l’ambiance est plus familiale et intime que les concurrents. Nous payons 18400 Isk pour deux pour cette excursion (une soixantaine d’euros chacun). Une question demeure cependant : « les baleines seront-elles au rendez-vous ? ».

W_DSC_3727&3728-J9-Husavik

20H : nous voilà dans notre camping (qui est à côté du stade de foot) :
– 1200 Isk x 2
– les douches sont gratuites (et sentent le soufre !)
– il y a le wifi gratuitement (bon plan Instapades : se mettre à côté de la cabane I-point où on règle le camping pour avoir une bonne connexion wifi)
– l’eau est chaude pour faire la vaisselle !

23h : bonne nuit !

Pour la suite, clique sur la photo ci dessous :
W_IDSC_3753-J10-Husavik

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaire

Laisser une réponse