INSTA VOYAGE, IRLANDE

Irlande – J13

28 février 2017

Entre cité médiévale et parc national, on a les yeux qui brillent ! Dernier jour de roadtrip qui s’achève en beauté.

Dimanche 31 juillet 2016

Hop un lever matinal pour profiter du dernier jour de route avec Connor et pouvoir vite courir à la douche avant qu’elles ne soient bondées !

Le temps est encore avec nous même si la nuit a été fraiche (j’ai dû mettre la capuche …)

On prend tout d’abord la direction de Cashel pour voir le fameux « Rock of Cashel », un château situé sur un éperon rocheux dominant la vallée. Il est classé « Heritage site ». En arrivant devant, un gros échafaudage nous fait peur et le site ne nous tente pas forcément pour la visite : on se contente donc juste de se promener et d’en faire un peu le tour. Le temps est frais et le soleil a disparu. Pour avoir la meilleure vue (on s’en est rendu compte en partant) il faut prendre la direction de Dublin/Kilkenny : en se retournant, bim ça claque !


On se dirige à présent vers Kilkenny, cité médiévale. On entre dans la ville sur les coups de midi et on voit tout de suite que celle-ci est animée. Les devantures des boutiques sont colorées et classouilles, on passe devant un grand bâtiment contenant une tour avec une horloge, et à ce moment là on aperçoit le château au fond. On se gare sur le parking du Dunnes Center (magasin type Galeries Lafayettes), 1€50 de l’heure (eh bim).

On avale notre hot-dog préparé avec amour sur le parking et on file au château. On pénètre tout d’abord dans le « parc aux roses » pour avoir notre 1ère vue sur le château.

Ensuite on rentre par l’entrée des grands et on va à l’accueil pour acheter nos tickets (7€ par pers). On nous remet un plan du site et une brochure en français (pour une fois ! c’est rare donc on le souligne). Les parties que l’on visite datent pour la plupart du 19è siècle, et les salles sont des reconstitutions mais tout est très sympa. On voit différentes chambres (la chambre bleue, chinoise, …), la salle à manger, le salon des dames, des couloirs, des escaliers dans des tours, une antichambre et une grande salle des tableaux dont le toit a été refait (avant il était plat et maintenant possède deux pans de toiture avec une verrière au faitage) et dont la charpente est peinte. On traverse la « tea room » qui avant était la cuisine. Visite très sympa que l’on clôture par les jardins (publics) et la tour médiévale où un film de 12min est diffusé sur l’histoire du château.

On traverse la rue pour faire un tour au « design shop » où l’on retrouve les « objets » phares : les pulls, le tweed, le cristal, la laine, …

Puis on déambule dans la cité médiévale qui comporte, certes des rues principales et « modernes » mais également de petites ruelles biscornues nous faisant passer devant des pubs ou resto. C’est « nice » ! Du coup on craque pour deux beaux « scones » dans une « bakery ».

Après 3h dans Kilkenny, notre programme du jour s’achève normalement. A l’origine, le premier plan était d’aller voir des jardins et un château pas loin de Dublin mais bon le Routard disait que c’était « the place to be » des dublinois donc blindé le week end. On s’est donc dit qu’on irait directement au campsite proche de Dublin étant donné qu’on avait pas mal de route. Mais une fois sur l’autoroute, on s’est aperçu que ça traçait et on a voulu se rajouter une petite étape : le parc national des Monts de Wickhlow proche de Dublin. Le routard décrit l’endroit comme topissime alors on fonce et on fait confiance.

On prend de petites routes, on sourit parce qu’on traverse un village nommé Hollywood et petit à petit, on ouvre grands les yeux devant la beauté du paysage (qui devient rapidement sauvage).

Notre premier arrêt est le « wickhlow gap » (un col) d’où l’on voit, au loin, un petit lac. On poursuit jusqu’à l’entrée vraiment du site naturel Glendalough. Ici c’est blindé de monde car il y a un lac et de nombreuses randos partent de ce village. On passe notre route et on prend la direction de « Sally gap » (un autre col) où la route promet d’être une « scenic road » sympa. Et effectivement on en prend plein les yeux : ce sont des paysages grandioses qui s’offrent à nous avec des couleurs remarquables et contrastées (les plus belles qu’on ait vues sûrement !) : des bruyères, de la tourbe, des touffes-touffes jaunes et vertes, des fougères, des montagnes « bleues » ! Uow. On finit sur quelque chose d’inattendu et de magnifique. Cerise sur le gâteau : une énorme cascade sur du granit ! La route est toute sinueuse et bouge pas mal même si certaines zones sont récentes !

Descente de la montagne vers Dublin où l’on se rend à notre campsite.

L’accueil n’est pas très chaleureux mais le campsite en tant que tel est très bien. On risque de passer une bonne dernière nuit dans le van avant d’attaquer notre session citadine dublinoise de deux jours.

Bonne soirée !

Quelques infos sur le campsite :
22 euros sans l’électricité
2 euros/pers pour la douche
sanitaires grands et nickels
wifi gratuit et opérationnel
aire de vaisselle en intérieur

Pour la suite, clique sur la photo ci-dessous :

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaire

Laisser une réponse