INSTA VOYAGE, IRLANDE

Irlande – J9

18 janvier 2017

Les falaises de Moher : un grand classique de l’Irlande avec ses dalles verticales servant de barrières face au vide.

Mercredi 27 juillet 2016

Le réveil qui fait mal à 7h15, c’est pour aujourd’hui : 1, 2, 3 on ne réfléchit pas, on se lève. Et là je me fais la réflexion suivante : j’ai chaud et j’ai bien dormi ! La journée promet d’être bonne.

A 8h15, on quitte le campsite discrètement et on fait un petit quart d’heure de route jusqu’aux falaises de Moher (Cliff of Moher). Le temps ne semble pas si gris que ça aujourd’hui : en d’autres mots, le soleil tente de percer et on voit un tout petit bout de ciel bleu.

A 8H30 on se gare sur le parking des falaises : il n’y a personne à l’entrée pour faire payer donc on se gare et on emprunte le sentier piéton. Le site est désert et le temps est relativement agréable. On se rend tout d’abord sur la plateforme principale d’où l’on peut admirer les majestueuses falaises sombres se dressant à notre gauche. Des dalles de pierre servent de clôture et guident les visiteurs pour se déplacer de point de vue en point de vue. On monte quelques marches d’escalier en direction de la tour, à notre droite. De là, on fait face aux falaises : qu’est-ce que c’est beau ! On passe par le visitor center en redescendant où il y a une expo. On retourne ensuite au parking où l’on sort ni vu ni connu : donc effectivement, en venant en dehors des horaires d’ouverture du visitor center (9h-21h) on ne paye pas ! On a été récompensés d’être matinal !

On poursuit notre traversée dans le comté du Burren jusqu’à Killimer. Alors, on vous explique : notre objectif premier était de faire les îles d’Aran et finalement on a opté pour un plan B, la péninsule de Dingle. Sauf que ce plan B promettait beaucoup de km donc on a décidé de prendre un ferry à Killimer pour se rendre sur la rive d’en face à Tarbert, nous évitant ainsi un détour de 150 km par Limerick.

Le ferry passe toutes les 15 minutes (en fait il y en a deux). On fait la queue et on paye directement à bord : 18euros pour nous deux avec le campervan. C’est parti pour 20 minutes de traversée (normalement c’est moins, mais là il y a eu un exercice de sauvetage !) avec le wifi à bord : top !

A présent, nous nous dirigeons à Tralee puis Strand pour attaquer notre tour de la péninsule.

A partir de Strand, débute la Connor pass, une route de fou ! Première partie tout en montée avec de grosses montagnes vertes et grises de part et d’autre, avec quelques lacs et la mer et ses plages de sable blanc derrière nous. Les paysages sont sauvages et les habitations disparaissent. La route finit pratiquement en single track avec des passing place.

En arrivant au col, panorama des deux côtés de la vallée : ce sera notre point de pique nique puis de promenade digestive.

Deuxième partie, en descente avec une vue sur la baie de Dingle. A Dingle, autre belle route pour laquelle on opte : la Slea Head road. C’est une route côtière à flanc de montagne à plus de 30m du sol. Elle est souvent bordée de ces fameuses haies de fuchsia/fleurs orange/ fleurs jaunes/ fougères.

On peut voir les îles Blasket à notre gauche. Les arrêts sont nombreux car nous sommes captivés par les moutons, les baies, les changements de couleur, les îles, les ruines, tout ça, tout ça.

Ensuite, on s’arrête à des ruines d’église médiévale : Kilmadekar church. Elle est bien conservée et fait face à un cimetière. Ce sont les deux sites religieux les plus importants de la péninsule. A côté, des ruines d’une maison auxquelles on ne peut accéder.

Hésitation ensuite et question récurrente : où dormir ?! On voulait dans un premier temps dormir sur la péninsule mais il n’est que 16h30 et on n’a pas eu de coup de cœur pour le campsite prévu donc on décide d’aller au campsite prévu pour la nuit d’après qui est à la jonction entre notre programme de demain et du surlendemain, à côté du Ring of Kerry. C’est parti pour deux heures de route, avec un paysage tout aussi joli et un arrêt furtif à la plage de Inch Cromane, après Dingle pour se dégourdir les pattes.

A 18H30, on foule l’herbe de notre campsite pour plusieurs nuits normalement (s’il nous plait) : celui de Fossa, à côté de Killarney.

Soirée bière/maquereaux/wifi : que demander de plus ?

Quelques infos au sujet du campsite :
26 euros pour deux avec l’électricité + 1 euro de douche / personne
wifi gratuit et compris dans la note
sanitaires propres
aire de vaisselle en intérieur

Pour la suite, clique sur la photo ci-dessous :

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaire

Laisser une réponse